à 
A3521.1
1375, avenue Thérèse-Lavoie-Roux
Montréal (QC) Canada

Dans certains matériaux de pointe, il y a une coexistence entre des électrons mobiles et des moments magnétiques immobiles. L’interaction entre ceux-ci donne lieu à des phénomènes d’importance non seulement en physique fondamentale, mais aussi pour les applications technologiques. Nous allons examiner le cas du matériau EuB6 qui est un semi-métal à température élevée et devient ferromagnétique à 12 K. Près de cette transition de phase, on observe une réduction colossale de la résistivité électrique en fonction du champ magnétique appliqué. Ce contrôle magnétique des propriétés électriques permet de créer des dispositifs électroniques basés sur le spin de l’électron, ce qu’on appelle la spintronique. Cette transition magnétique est non-conventionelle, car elle fait intervenir des bulles magnétiques, appelées “polarons magnétiques”. Le fait saisissant avec ces bulles est que malgré que l’EuB6 est normalement homogène, les bulles introduisent des inhomogénéites à l’échelle microscopique. En plus, dans la région où on observe les bulles, on trouve aussi une symétrie réduite comparée à la symétrie du cristal de EuB6. Une telle phase est l’équivalent quantique d’un cristal liquide, donc l’EuB6 devient un cristal liquide quantique

La conférence est pour tout public et le café est servi dès 11h30.

Spintronique et cristaux liquides quantiques - Andrea Bianchi (UdeM)