à 

Information et billets

3200, rue Jean-Brillant
Montréal (QC) Canada  H3T 1N8

Le lait et le gluten sont-ils des poisons mortels? L’intestin est-il vraiment notre deuxième cerveau? Les médecines vieilles de 4000 ans sont-elles nécessairement bonnes? Les organismes génétiquement modifiés (OGM) menacent-ils l’humanité? Le remède contre le cancer est-il gardé secret par Big Pharma? Quel expert et quelle étude ont raison? L’effet placebo peut-il tout guérir? Bienvenue dans le monde des arguments qui n’ont pas d’allure! 

Cette conférence vous apprendra à reconnaître certains types d’arguments douteux que l’on entend partout (dans les médias, sur le Web, sur la place publique, dans la vie de tous les jours) afin de vous immuniser contre les faux débats et les arguments bidon en matière de santé. 

Voilà une conférence hautement interactive, à la fois scientifique et humoristique, remplie des dessins du conférencier, qui a pour but d’aiguiser l’esprit critique des participants.

Conférencier

Olivier Bernard, B. Pharm, M. Sc, est pharmacien de profession. Il pratique la pharmacie depuis 2004 en milieu communautaire comme remplaçant. Il est détenteur d’une maîtrise en recherche dans le domaine de la pharmacogénétique (2006). Depuis 2012, il se consacre à des activités de communication scientifique destinées au grand public et aux professionnels de la santé. Il a notamment une présence remarquée sur les réseaux sociaux et en librairie, grâce à son populaire site Web Le Pharmachien et aux livres du même nom. Il est également un intervenant assidu dans l’ensemble des médias québécois et canadiens. En 2015, il a été lauréat du Prix Innovation de l’Ordre des pharmaciens du Québec pour l’aspect innovateur de son travail et son impact sur le mieux-être de la population. En 2018, il a reçu le Prix Coup de cœur de l’Association pour la santé publique du Québec. Depuis 2016, il coproduit, scénarise et anime la série documentaire télé Les Aventures du Pharmachien sur ICI Explora et ICI Radio-Canada Télé.

Voir mes autres conférences

Les arguments qui n’ont pas d’allure en santé