à 
Prix: Gratuit
Salle S1-151
2940, chemin de la Polytechnique
Montréal (QC) Canada  H3T 1J7

L’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) présente la 11e conférence de son programme «Les scientifiques émérites». Soyez des nôtres pour entendre des chercheurs de renom des quatre coins du monde présenter leurs percées scientifiques les plus récentes.   

Conférencière:
Amina Zoubeidi
, Vancouver Prostate Centre, University of British Columbia, Vancouver, BC, Canada

Biographie :
Le programme de recherche du Dre Zoubeidi vise à découvrir comment les traitements standard du cancer de la prostate ciblant le récepteur aux androgènes (AR) induisent une résistance au traitement et contrôlent la plasticité phénotypique, qui est associée au problème cliniquement pertinent de la pharmacorésistance du cancer de la prostate. Son programme de recherche aux multiples facettes aborde l’importance des différentes voies de signalisation dans cette maladie intrinsèquement hétérogène. Boursière  Michael Smith, Mme Zoubeidi a reçu le Terry Fox Young investigator Award et le Prostate Cancer Foundation USA Young Investigator Award. En reconnaissance de ses réalisations méritoires, elle a également reçu deux fois le Distinguished Achievement Award de la Faculté de médecine de l'Université de la Colombie-Britannique pour son excellence en sciences fondamentales.

Résumé:
La résistance aux inhibiteurs nouvellement développés de la voie des récepteurs aux androgènes (ARPI), tels que l'abiratérone et l'enzalutamide (ENZ), émerge rapidement et les patients décèdent généralement dans les deux ans. En particulier, un sous-groupe de patients qui rechutent après un traitement aux ARPIs présente un changement de phénotype en vertu duquel les tumeurs cessent de dépendre de la signalisation du RA et développent des caractéristiques neuroendocriniennes. Ces tumeurs, appelées cancer neuroendocrinien de la prostate induits par le traitement (t-NEPC), ont un très mauvais pronostic et, à ce jour, le traitement reste une chimiothérapie cytotoxique vieille de plusieurs décennies qui entraîne une réponse de courte durée au prix d'une toxicité importante. Ainsi, la nécessité de développer des traitements ciblés pour cette maladie dévastatrice est d’une importance primordiale. Dre Zoubeidi expliquera comment la plasticité cellulaire, y compris les cellules souches cancéreuses et neuroendocriniennes, sont des mécanismes de la résistance à l'ENZ et comment cela agit de manière épigénétique, et pourquoi le facteur de transcription BRN2 est un régulateur/ « driver » majeur et une cible prometteuse pour le t-NEPC.

Publics cibles :
Étudiants des cycles supérieurs, postdoctorants et membres de la communauté biomédicale.

Cette conférence sera présentée en anglais.

Cellular Plasticity in Treatment Resistant Prostate Cancer
Consulté 8 fois

Modifier