Débute à 
Salle 4030
2375, chemin de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (QC) canada  H3T 1A8

Musique sacrée et inculturation d’une musique africaine en liturgie au Bénin, enjeux théologiques et pastoraux

Conférence de Damien Bokossa, doctorant en théologie pratique à la Faculté de théologie et de sciences des religions de l’Université de Montréal. Il travaille sous la direction de Solange Lefebvre sur la problématique de l’expression émotionnelle chez les chrétiens béninois participant à la liturgie eucharistique au Bénin et au Québec.  

Résumé : En Afrique, la vitalité des Églises a été le fruit du travail d’inculturation au XXe siècle. Et en Église, les mouvements liturgiques postconciliaires ont entrainé plusieurs genres musicaux. Au Bénin, c’est avec la musique « Hanyé » de la cour royale d’Abomey qu’ont été esquissés les premiers travaux d’inculturation. Cependant, l’Église, nonobstant son esprit d’ouverture n’a de cesse de rappeler la prééminence de la musique sacrée grégorienne sur les autres genres musicaux. Cette conférence, en mettant brièvement à jour les débats actuels sur la notion de la musique sacrée et de l’inculturation, présentera le Hanyé tout comme les principes théologiques qui définissent la musique liturgique en Église. Elle se demandera comment cette musique peut continuer à honorer ces principes. Elle contribuera à dégager les perspectives pastorales en matière de musique eucharistique pour l'Afrique.

Cette conférence est organisée par le Groupe de théologies africaines subsahariennes (GTAS).

Musique sacrée et inculturation d’une musique africaine en liturgie au Bénin
Consulté 7 fois

Modifier