Débute à 
Prix: Entrée libre
D-452
90, avenue Vincent-d'Indy
Montréal (QC) Canada  H2V 2S9

Série de conférences dans le cadre du 50e anniversaire de la Faculté des sciences de l'éducation.

Avec François Bowen et Éric Morissette

Outre l'instruction et la qualification, la troisième grande mission de l'école, la socialisation, demeure encore trop souvent abordée indirectement par les milieux scolaires. Cette problématique se pose particulièrement lorsqu'il s'agit des questions touchant la prévention et l'intervention pour contrer la violence dans les écoles. En effet, malgré des avancées considérables en matière de connaissances concernant les mécanismes développementaux et sociaux en jeu dans l'apparition et le maintien des conduites d'agression chez l'enfant et l'adolescent, plusieurs intervenants demeurent peu familiers avec les résultats des recherches portant sur le rôle de l'environnement scolaire, comparativement aux facteurs individuels et familiaux. Or, l'effet établissement (ou l'effet-école) représente une dimension importante non seulement pour la réussite scolaire des élèves, mais également, dans l'expression, comme la réduction de la violence chez ces derniers. Parmi les différentes composantes de l'environnement scolaire, il y a le rôle qu'exerce le leadership des directions d'écoles qui se retrouvent au centre de l'organisation et de l'animation du milieu éducatif. Qui plus est, pour la première fois dans l'histoire scolaire québécoise, une loi interpelle directement les écoles, et tout particulièrement leur direction, afin de mettre en œuvre les moyens pour lutter efficacement contre l'intimidation et les autres formes de violences entre les jeunes.
Comment les directions d'écoles peuvent-elles relever un tel défi? Quelles sont les ressources et les conditions requises qu'elles doivent mobiliser pour y parvenir? Quelles sont les actions à entreprendre pour mettre en place de façon pérenne et efficace, les moyens d'intervention appropriés? Les conférenciers feront le point pour répondre à ces questions.

Francois Bowen est professeur titulaire et vice-doyen à la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université de Montréal. Ses recherches actuelles visent à comprendre comment l'environnement scolaire (par exemple, les pratiques d'enseignement, l'organisation de l'école, les attitudes du personnel, etc.) contribue à la qualité de l'adaptation sociale des élèves. Un autre volet important de ses recherches porte sur l'évaluation des programmes de prévention de la violence en milieu scolaire.

Éric Morissette est professeur au Département d’administration et fondement de l’éducation. Il a commencé sa carrière dans les Centres jeunesse de Laval et de Montréal-IU comme éducateur spécialisé avant de devenir professionnel dans une commission scolaire. À ce titre, il coordonnait les services complémentaires dans une école secondaire dans les dossiers de persévérance scolaire et le développement des comportements prosociaux. Ses recherches s’orientent vers le leadership scolaire chez les directions d’école, la planification et la gestion axée sur les résultats en éducation, l’intimidation et les comportements prosociaux, l’adaptation scolaire, la motivation scolaire et la réussite éducative.

Prévenir et intervenir face à la violence à l'école : l'importance du milieu éducatif et des directions d'école
Consulté 413 fois

Modifier