à 
(QC) Canada

Les soulèvements arabes du début de l’année 2011 ont surpris et étonné par leur ampleur. Comment une culture politique que l’on croyait sclérosée pouvait-elle produire de telles révoltes ? Sont-elles réellement démocratiques ? Sont-elles manipulées ? Vont-elles avoir un effet domino, touchant toutes les sociétés arabes ? Ces révoltes ont immédiatement suscité des craintes : vont-elles être récupérées par les islamistes ou par les anciens régimes ? Ce ne sont là que quelques-unes des questions qui viennent à l’esprit devant ce phénomène inattendu. Dans cette série de trois conférences, nous proposons de placer ces révoltes dans leur contexte historique, social et politique, pour pouvoir mieux comprendre leurs significations, leur potentiel, leurs limites, ainsi que leur impact sur la scène mondiale.

Quels ont été les rapports avec l’Occident et les transformations internes des diverses sociétés arabes ? Nous verrons comment le démantèlement de l’Empire ottoman a donné lieu à une mainmise coloniale sur ces sociétés et ce que celle-ci a provoqué comme transformations et comme résistances. Enfin, nous examinerons de quelle façon la plupart de ces sociétés se sont dégagées formellement de l’emprise coloniale, mais aussi comment leurs élites sont restées dépendantes de l’appui occidental.

Invité : Rachad Antonius, Ph. D. sociologie (Université du Québec à Montréal), professeur au Département de sociologie de l’Université du Québec à Montréal.

Inscription et informations

Retour sur le XXe siècle arabe
Consulté 1714 fois

Modifier