à 
Prix: Entrée libre et webdiffusion simultanée via la page d'accueil du site web de l'IRSPUM
Salle 3165
7101, avenue du Parc
Montréal (QC) Canada  H3N 1X9

Au cours des dernières années, plusieurs centaines de projets de réorganisation du travail ont été conduites à différentes échelles dans le réseau de services de santé et de services sociaux au Québec. Alors que la nécessité de ces projets pour améliorer l’offre de services à la clientèle a été fortement mise de l’avant, l’impact de ces projets sur la main-d’œuvre a fait l’objet d’une moindre attention. Cette étude met en lumière une variété de stratégies employées dans ces projets et les modifications que ces stratégies entraînent dans la configuration des ressources, dans l’accès aux ressources par les intervenants et dans la capacité d’agir des intervenants. Ces modifications sont également associées à des effets sur la santé psychologique et émotionnelle des intervenants et leur adhésion aux changements. Dans un contexte où le Québec est engagé dans une vaste réforme qui aura des répercussions importantes sur la main-d’œuvre, cette présentation donnera l’occasion de discuter de différents leviers que les organisations pourront mobiliser pour assurer l’engagement de la main-d’œuvre et mitiger les pertes de ressources inhérentes à ces changements.

Conférenciers

Carl-Ardy Dubois est détenteur d’un Ph.D. en santé publique de l’Université de Montréal. Il avait complété auparavant un doctorat en médecine et des études de deuxième cycle en administration des services de santé, épidémiologie et statistiques. Il est actuellement professeur titulaire à la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal et chercheur boursier sénior du FRQS. Son programme de recherche porte sur l’analyse des modèles d’organisation des services de santé, sur la gestion des ressources humaines en santé, sur l’évaluation de la qualité et de la performance des services de santé.

Titulaire d’un doctorat en psychologie du travail et des organisations de l’Université catholique de Louvain, en Belgique, Kathleen Bentein est professeure au Département d’organisation et ressources humaines de l’École des sciences de la gestion de l‘Université du Québec à Montréal (ESG UQÀM). Ses travaux portent principalement sur la qualité de la relation d’emploi et sur le développement d’une compréhension dynamique des attitudes et des comportements au travail. Ses recherches ont fait l’objet de publications dans des revues telles que Journal of Applied Psychology, Journal of Management, Journal of Vocational Behavior, European Journal of Work and Organizational Psychology, European Journal of Psychological Assessment, et Journal of Cross-Cultural Psychology.

Initiatives de réorganisation du travail dans le secteur de la santé et des services sociaux : menaces ou occasions pour les professionnels ?
Consulté 1008 fois

Modifier