à 
Prix: Entrée libre et webdiffusion simultanée via la page d'accueil du site web de l'IRSPUM
Salle 3165
7101, avenue du Parc
Montréal (QC) Canada  H3N 1X9

Cette présentation fait état d’une étude de cas en utilisant une enquête de réseaux sociaux dans 24 services de santé en Belgique. Sur la base des données empiriques, cet exposé présentera les déterminants de la participation des professionnels de santé à ce type d’étude, les obstacles rencontrés et proposera des pistes d’amélioration pour l’utilisation de la méthode d’analyse de réseaux sociaux dans l’étude de la qualité des soins dans les services de santé. Cet exposé est susceptible d’intéresser les chercheurs voulant appliquer cette méthodologie dans d’autres recherches dans les services de santé.


Conférencière

Marie Dauvrin est infirmière spécialisée en santé communautaire, licenciée en santé publique/santé communautaire et docteure en sciences de la santé publique (Université catholique de Louvain (UCL)). Elle est actuellement stagiaire postdoctorale à la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal, maître de conférences à la Faculté de santé publique de l’UCL et chargée de recherches (chercheuse senior, postdoctorante) à l’Institut de recherche Santé et Société de l’UCL ainsi que chargée de cours et de mission au Parnasse-ISEI (Institut supérieur d’Enseignement Infirmier). Elle est également consultante auprès de l’Organisation Internationale des Migrations et infirmière volontaire à la Croix-Rouge de Belgique.

Application de la méthode d’analyse de réseaux sociaux à la recherche sur la qualité des soins: résultats d’une étude en Belgique
Consulté 781 fois

Modifier