Débute à 
Prix: entrée libre
C-8111
3150, rue Jean-Brillant
Montréal (QC) Canada  H3T 1T3

Conférence de Guido FURCI au Département de littérature comparée de l'Université de Montréal.

 

Affiche de la conférence

 

 

Histoire d’une vie de Aharon Appelfeld, paru en 1999, frappe par sa charge évocatrice, sa richesse lexicale et, aussi, par sa valeur documentaire. Sans être un témoignage proprement dit, il restitue le vécu d’un homme dont le quotidien a été irrémédiablement bouleversé par la guerre, l’expérience de la clandestinité et la perte de ses proches. Bilan d’un projet esthétique entamé environ quarante ans auparavant, ce livre atteste non seulement de la volonté de faire de l’écriture un lieu privilégié de la mémoire, mais aussi et surtout du besoin de mettre la littérature au service de l’Histoire. Ce choix – de fait politique – n’est pas anodin : il manifeste une méfiance somme toute assez compréhensible vis-à-vis des narrations qui cherchent à remplacer les vicissitudes personnelles par des données statistiques ainsi que vis-à-vis de celles qui insistent sur les éléments factuels, au détriment de toute sensibilité individuelle. C’est ce sur quoi s’attardera la conférence, afin d’éclairer la genèse d’un ouvrage qui, quoiqu’accessible sur le plan du style, fait de l’oxymore un principe d’organisation interne.

Histoire (de ma) d’une vie : Aharon Appelfeld. À l’origine d’une autobiographie qui n’en est pas une
Consulté 301 fois

Modifier