à 
Prix: Entrée libre et webdiffusion simultanée via la page d'accueil du site web de l'IRSPUM
Salle 3165
7101, avenue du Parc
Montréal (QC) Canada  H3N 1X9

La présentation concernera l’impact de la non-adhésion aux traitements antihypertenseurs en prévention primaire de maladie cardiovasculaire et de leur impact sur la survenue de maladie coronarienne, d’accident vasculaire cérébral et du développement d’insuffisance cardiaque, ainsi que l’usage des services de santé et des coûts associés.

Le développement de la recherche sur l’usage des médicaments est un enjeu crucial de société. La surveillance du traitement pharmacologique des maladies chroniques est un élément essentiel à la planification, à la mise en œuvre et à l’évaluation de l’efficacité en situation réelle, de l’innocuité et de ses conséquences économiques. Dans un contexte où les ressources que l’on peut consacrer à la santé sont limitées, il est essentiel de s’assurer que les médicaments soient utilisés de façon judicieuse afin que le plus grand nombre possible de personnes puissent en bénéficier. Toutes ces préoccupations sont des priorités pour les patients, les professionnels de la santé et les décideurs, et ce, pour avoir une bonne compréhension de l’impact des médicaments sur la santé, l’usage des services et des coûts.

Conférencière

Sylvie Perreault est professeure titulaire à la Faculté de pharmacie de l'Université de Montréal et chercheuse régulière à l'IRSPUM. Elle est diplômée en pharmacie à l’Université de Montréal, détient un Ph.D. de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal et a fait des études postdoctorales en pharmacoépidémiologie et pharmacoéconomie à l’Université McGill. Ses intérêts de recherche incluent la pharmacoépidémiologie, la pharmacoéconomie et la pharmacogénomique.

Impact de l’adhésion aux traitements antihypertenseurs sur les issues cardiovasculaires et les coûts de soins de santé
Consulté 625 fois

Modifier