à 
Prix: Entrée libre
Salle C-9019 , 9e étage
3200, rue Jean-Brillant
Montréal (QC) Canada  H3T 1N8

Retransmis sur Internet

Conférence du Dr Serge Quérin, professeur titulaire au Département de médecine de l'Université de Montréal.

De nombreux québécismes sont passés dans l’usage au Québec dans la langue générale, même soignée. Le vocabulaire médical québécois comprend lui aussi des termes inconnus, ou d’emploi beaucoup moins fréquent, dans d’autres états francophones. On peut répertorier au moins une centaine de ces québécismes médicaux, dont quelques-uns sont des archaïsmes ou des dialectanismes qui ont survécu en Nouvelle-France. D’autres termes, expressions, abréviations ou acceptions sont nés au Québec, alors que d’autres encore ne sont que de simples québécismes de fréquence. Enfin, certains calques morphologiques empruntés à l’anglais médical sont d’un usage généralisé au Québec; ils paraissent acceptables dans la mesure où leur structure morphosémantique est intégrable au français.

Les québécismes (et autres régionalismes) ne représentent qu’une facette de la variation terminologique que l’on constate en médecine. Après avoir revu la typologie et quelques exemples de ces québécismes, nous discuterons de leur traitement par le traducteur, selon la nature du texte à traduire et le lectorat visé.

Les québécismes médicaux : quel traitement par le traducteur?
Consulté 1753 fois

Modifier