Débute à 
Prix: Gratuit
Salle G-415
2900, chemin de la Tour
Montréal (QC) Canada  H3T 1J6

Conference de Richard MacKenzie, professeur au Département de physique à l'Université de Montréal, intitulée La « découverte théorique » du mécanisme de Higgs.

La découverte en 2012 du boson de Higgs est sans doute l'une des plus importantes découvertes scientifiques depuis de nombreuses années.  Le travail théorique a été fait il y a une cinquantaine d'années; son incorporation dans le modèle standard de la physique des particules dans les dix ans qui suivaient. Tout ce qui restait à faire était une observation expérimentale. De toute évidence, cette dernière étape n'était pas du tout triviale : un tour de force monumental était nécessaire.

Finalement, en décembre 2011 les expériences ATLAS et CMS au laboratoire CERN ont fait une annonce conjointe provisoire; la découverte définitive du Higgs a été annoncée au cours de l'été 2012. Un an plus tard, deux théoriciens (Peter Higgs et François Englert) ont reçu le Prix Nobel de Physique en 2013.

Dans cette présentation, je vais parler des aspects théoriques de la découverte du Higgs : la nécessité d'attribuer une masse aux bosons de jauge (les particules responsables des forces fondamentales); le défi théorique que cela a présenté; la réalisation qu'une particule scalaire peut faire l'affaire; les différents rôles du boson de Higgs; son intégration dans le modèle standard. Je vais en cours de route discuter de la question: qui méritait vraiment le Prix Nobel? Cette question est pertinente car la «découverte théorique» a été fait presque simultanément par trois groupes de chercheurs, sans parler de travaux antérieurs en physique de la matière condensée... (Pour plus de détails, venez à la présentation!)

Cette conférence s'adresse à tous, y compris les professeurs, les chercheurs et les étudiants des trois cycles.

Le café est servi à partir de 11 h 20.

La « découverte théorique » du mécanisme de Higgs
Consulté 2392 fois

Modifier