à 
Prix: Gratuit
Salle C-3061
3150, rue Jean-Brillant
Montréal (QC) Canada  H3T 1N8

Titre :

Israël-Palestine : y a-t-il apartheid? Un boycott peut-il se
justifier (politiquement et légalement) ?

Conférencier invité : Robert Wintemute,

Biographie
Robert Wintemute
est professeur de droit (droits humains) au King's College de Londres, et l’auteur de « Israel-Palestine Through the Lens of Racial Discrimination Law:  Is the South African Apartheid Analogy Accurate, and What If the European Convention Applied? », (2017) 28 King's Law Journal 89.

Originaire de Calgary, il a fait son B.A. de 4 ans à l’Université de l’Alberta (3e année à l’Université Laval), son LL.B. et son B.C.L. à la Faculté de droit de l’Université McGill et, après avoir pratiqué le droit de la faillite pendant cinq ans au cabinet Milbank à New York, son D.Phil. à l’Université d’Oxford. 

Comme avocat, il a participé à des affaires concernant les droits humains des personnes lesbiennes ou gaies devant la Cour européenne des droits de l’homme, la Cour de justice de l’Union européenne, la Cour inter-américaine des droits humains, la Cour constitutionnelle de la Colombie, et les Cours suprêmes de l’Argentine, du Massachusetts, et des États-Unis. 

Durant une visite à Ramallah en décembre 2009 pour intervenir à un colloque, il a vu le Mur de la Cisjordanie et est passé par le point de contrôle Qalandiya entre Ramallah et Jérusalem Est. Ces expériences l’ont inspiré à faire des recherches et à publier sur les droits humains des Palestiniens. 

Résumé :
De plus en plus d’observateurs considèrent que la situation en Israël-Palestine correspond à une situation d'apartheid. Est-ce cela ou s'agit-il d'une situation d'occupation militaire temporaire ? 

Si c’est l'apartheid, a-t-il commencé en 2002, en 1987, en 1967 ou en 1948 ? 

Les appels au boycott d'Israël sont-ils une réponse politiquement justifiable et une forme d'expression politique légalement protégée, selon le raisonnement de la Cour Suprême des États-Unis dans l'affaire National Association for the Advancement of Colored People c. Claiborne Hardware Co. (« a nonviolent, politically motivated boycott ... is constitutionally protected»? 

Ou sont-ils une incitation à la discrimination raciale, selon l'avis de la Cour de cassation et du gouvernement français dans l'affaire pendante Baldassi et autres c. France (Cour européenne des droits de l'homme?)

Cette activité est organisée par :

  • Groupement interuniversitaire pour l’histoire des relations internationales contemporaines (GIHRIC)
  • Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CÉRIUM)
  • Département d’histoire, Université de Montréal
Israël-Palestine : y a-t-il apartheid? Un boycott peut-il se justifier ?
Consulté 2 fois

Modifier