Toute la journée

Information et billets

400 avenue Atlantic
Montréal, Outremont

L’événement international Le Laboratoire des villes : réflexions autour du Catalyseur d’imaginaire urbain a pour objectif, d’une part de participer à la vitalisation de l’espace urbain sur lequel prendra place le futur pavillon des sciences de l’UdeM, d’autre part de permettre l’appropriation citoyenne du quartier, à l’interface des arrondissements d’Outremont, Villeray – St-Michel – Parc-Extension et Rosemont-La Petite-Patrie. Des ateliers d’artistes et une agora furent construites en 2016 sur un site jouxtant le futur pavillon des sciences, à Outremont. Ils intègrent des conteneurs de bateau recyclés dont un est installé de façon verticale afin de servir de « phare » aux installations qui accueillent leurs visiteurs. Pour ce faire, le CIU (Catalyseur d’imaginaires urbains) mobilise un ensemble de talents créatifs afin d’offrir aux habitants de ces arrondissements des réalisations leur offrant un imaginaire sur leur quartier, la mise en place d’ateliers participatifs, de projets de recherche-création, des expositions, le développement de propositions d’interventions concrètes dans l’espace public et l’organisation d’événements ponctuels. Nous sommes convaincus que la mise en place d’une interface physique que représente le CIU, permet l’animation d’un lieu de rencontre unique au cœur du nouveau territoire en développement sur le site du Campus MIL. L’évènement international Le laboratoire des villes : réflexions pour un Catalyseur d’imaginaires urbains, répond à cet objectif. L’occasion est à saisir pour créer et diffuser des projets de recherche- création porteurs pour les communautés riveraines appelées à partager un quartier qui se transforme très rapidement. L’objectif est de s’assurer que les paroles des citoyens qui y vivent et travaillent soient entendues et transmises aux acteurs sociaux et promoteurs de projets majeurs, comme c’est le cas du Campus MIL, de manière à que des alliances entre les mondes universitaire, communautaire et culturel soient consolidées.





L’ensemble du projet devrait permettre de créer une présence académique forte sur le futur Campus MIL, et dans les quartiers avoisinants en pleine évolution. Les citoyens joueront un rôle décisif au cours de ces Journées, avec pour ambition d’inviter les jeunes des quartiers à s’engager dans une démarche de formation créative et scientifique. Pour y arriver, nous allons collaborer avec les acteurs positifs du quartier, groupes de citoyens, centres d’artistes et associations culturelles. La très grande diversité sociodémographique de ce secteur en fait un lieu unique à Montréal.


Ce faisant, le CIU donnera voix aux citoyens dans le cadre des projets d’aménagements actuels et futurs tout en démocratisant le processus de création. En fédérant l’activité des organismes communautaires locaux, le CIU pourra de plus, par ses activités, bonifier l’offre culturelle des quartiers riverains, laisser une marque physique tangible dans l’environnement des quartiers et contribuer à l’émergence de nouveaux champs de recherche en arts et en sciences humaines, sans oublier les collaborations entre les domaines scientifiques et artistiques Le bourdonnement du CIU et de ses partenaires améliorera, pour sa part, l’offre d’emploi accessible aux étudiants qui s’établiront dans le secteur tout en leur permettant de mieux saisir la singularité de leur communauté pour éviter la ghettoïsation que peut engendrer l’arrivée d’un campus universitaire.




Catalyseur d’imaginaire urbain - Colloque international Le laboratoire des villes : réflexion autour du Catalyseur d’imaginaires urbains
Consulté 12 fois

Modifier